Tout est dans l'image !


Mais qu'est-ce qui peut bien les pousser à mentir ?

Enfant, après une bêtise, la peur d'être grondé peut "pousser au crime" de raconter des sornettes pour ne pas être puni. Mais arrivé au stade adulte, quelle est cette pathologie persistante qui les pousse à continuer de nier, effrontément, en regardant leur interlocuteur dans les yeux ?

Sont-ils restés des enfants pour réagir ainsi ?
Sans égal avec le "syndrome de Peter Pan", ont-ils oublié de gravir des marches d'évolution au stade d'adulte ?
Qu'est-ce qui peut bien leur passer par la tête pour inventer et contourner la vérité pour leur bien-être et sécurité d'un toit sur la tête ou l'amour et la confiance d'une femme ?
Est-ce la course au "qu'en dira-t-on" qui les pousse à cacher ce qui n'est pas beau à voir ?
Ou pour qu'on puisse garder une image positive d'eux et qu'ils conservent une pseudo-célébrité, sans que l'on découvre leur véritable visage ?

Tous ces événements, les printscreen démontrant les faits, ça tourne dans ma tête.... Comment n'ai-je rien vu plus tôt ? Comment ai-je pu accepter les broutilles servies dans le quotidien sans imaginer que cela cachait le Mt Everest par derrière ?

Ne criez pas que c'est de la vengeance, please. C'est ce qu'il pense, c'est ce que ses futures victimes pensent. Mais, si celles qui me fournissent ces preuves évidentes en ce moment l'avaient voulu, elles l'auraient fait il y a longtemps ! Parce qu'elles ont justement été blessées bien  avant moi !

Non ! Aidez-nous plutôt à comprendre pourquoi ils agissent ainsi et soyez à nos côtés pour nous aider à nous relever. Vous ne pouviez pas exiger de moi de pouvoir oublier 3 ans de trahisons en 3 jours... Et de toutes manières, c'est fait, maintenant !

Entre victimes de ce genre de personnages, nous hésitons sur la conduite à tenir. Avertir les futures pigeonnes ? Je fus avertie, en vain. Il faut donc revenir à la sagesse du "elles doivent apprendre la leçon". Parce que finalement, rien ne vaut le vécu, pour intégrer quelque chose, la théorie n'étant pas suffisante.

La culpabilité... De s'être faite avoir "comme une débutante". Ce qui prouve bien que même averties, les œillères de l'amour sont vraiment opaques. Et rien ni personne ne peut nous raisonner, ce n'est qu'avec le temps que l'on découvre la face cachée.

Il en faut des sages autour de nous, pour nous remettre sur pieds. Nous encourager à tenir durant l'épreuve difficile et nous répéter que rien ne sert de se "venger", la vérité finira toujours par éclater au grand jour.

Qu'il faut avoir de la patience, beaucoup de patience ! Parce que finalement, le texte de la photo est on ne peut plus vrai. J'avais gardé ce cliché pour une autre situation. Mais elle est adéquate à mon vécu actuel...

C'est ce qui est arrivé, nous concernant. Et qu'il faut sagement accepter...

Même si ces hommes sont simplement des fabricants de femmes brisées, qui n'oseront plus offrir leur confiance... Impunément.

Parce qu'ils récoltent pour un temps les lauriers de leur supériorité sans se remettre 2 minutes en question. Parce qu'il ne leur vient pas à l'idée qu'ils ont fait quelque chose de faux... Et qu'ils continuent comme si de rien n'était, sans se retourner sur les personnes abattues. Au contraire, avec cette arrogance de ne pas comprendre où se situe le problème...

Donc voilà. La roue tourne toujours ! Pour nous, et pour eux aussi, ce qu'ils ont tendance à occulter.

Nous, on se relèvera ! Parce qu'il en est ainsi ! Plus fortes que jamais !!! Et rien que pour ça, on devrait les remercier, n'est-il pas ? :-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Choc de la réalité... Espoir à distance !

Des rêves se réalisent !

Vous avez du sans gluten ?