Vélos... Tours... Ecologie ???

Donc hier, mardi 25 avril, j'ai eu la chance de pouvoir passer l'après-midi avec ma petite dernière.

Hier, mardi 25 avril, rappelé par l'appel d'un client (par hasard un jour avant), il y avait le "Tour de Romandie" sur Aigle.

Petite visite sur le site pour constater que la ville serait paralysée toute l'après-midi et qu'il fallait trouver un plan B pour le repas de midi.

Cela nous a permis de "re"-découvrir la Yourte, une oasis à part dans ce monde déplaisant... Intégré dans cet endroit (https://www.images-atmospheres.ch/), nous avons profité de la zénitude de ce lieu pour nous mettre les énergies au calme. Delphine y aurait passé l'après-midi entière, entre la notion de "musée", de découvertes, de bonheur pour les yeux et de calme pour l'âme !

Mais revenons à mon titre, à savoir, ce spectacle "édifiant" qui se passe (notamment) cette semaine dans ma région.

Comment tenter de décrire ce "cirque" des temps modernes sans être cynique à l'extrême ?

Ce gaspillage financier pour épater des sponsors guillerets à l'idée de rouler dans une voiture à leurs couleurs, grâce à l'argent de nos primes d'assurances, par exemple ? Au lieu d'offrir à d'autres personnes un monde meilleur ???

Perdre 2 heures au lieu de 1 pour faire l'aller-retour maison-Aigle-maison, tout ça pour voir des camions et des voitures suiveuses qui encombraient la ville, fut une immense "leçon" pour renforcer mon sentiment face à la bêtise humaine !

Mais comment peut-on encenser des coureurs dopés, pour la plupart ? Accepter sur nos routes le nombre de véhicules nécessaires à cet exploit "sportif", polluant toute une région et venant de loin ? (France, Belgique, Allemagne...) au cas où une roue venait à crever sur le trajet du jour ?

Combien de mecs frustrés aux testostérones débordantes auront pu insulter les gens du coin qui avaient la priorité dans un giratoire, en s'imaginant qu'en ROIS DE LA TERRE, ils avaient le pouvoir d'empêcher les gens de vivre ce jour-là ? (Belgique - 1-GAX-913)...

Et surtout, quel respect des habitants tout court, en immobilisant une ville complète, incluant les routes aux alentours, pour combler les plaisirs égoïstes des sponsors et des quelques hôteliers de la place ? De quel droit obligeons-nous une région complète à s'arrêter de vivre pour ce genre de pitreries ??

Les cyclistes sont répartis dans 3 groupes. Les citadins, qui évitent de polluer une ville remplie de véhicules à moteur, les civilisés, qui roulent sur les petites routes en respectant les autres usagers et, 3ème catégorie, les "sportifs"... Que l'on peut encore scinder en 2 groupes distincts : ceux qui se prennent tous les jours pour des cyclistes du Tour de France et qui sont juste des emmerdeurs imbus d'eux-même et ceux qui courent, en tant que professionnels, et génèrent à eux seuls l'énorme pollution d'une caravane...

Vous aurez bien compris que je ne respecte que les 2 premiers groupes ! Pour son côté écologique et surtout, humain. Le 3ème ne devrait même pas mériter un article, ni même mon attention, tellement cette prétentieuse supériorité sur les routes m'exaspère...

Mais il est ainsi. Et de râler m'apportera le lot de "mais si on ne fait plus ça, on ne fait plus rien" ! "Chacun est libre d'aimer ce qu'il veut" !! "Et quand tu te déplaces pour un concert, c'est tout aussi polluant !"... etc etc etc.....

Je vais résumé donc par : marre de ces prestations soit-disant sportives qui emmerdent les 95% des êtres humains sur le terrain !!! Fatiguée de ces incohérences notoires liées au "sport d'élite" (qui porte bien son nom) et qui est juste un brassage de tunes à vomir, au détriment des causes plus importantes que 3 mecs, habillés aux couleurs disco, en danseuse sur leur vélos...

A se demander si un jour, la terre tournera rond, au pays de la solidarité, de l'empathie, plutôt qu'à l'égo sous toutes ses formes... Là ? Franchement découragée...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Choc de la réalité... Espoir à distance !

What's'UP ???

FB... De l'addiction au sevrage...