"Alternative facts" pour des fraises insipides et pesticidées... Buzz..................................... Viens à notre secours !! ;-)

Un vendredi soir, je passe dans une grande surface, et choquée par un panneau, je prends une photo, en prenant des risques pour ma liberté... La prison me guette... Attention...

En résumé, à maintenant, 2285 partages, 2285 like ou smileys, et un nombre de commentaires s'approchant des 610 (de base), sans rajouter les réponses, je peux faire une étude intéressante de la gent humaine via ce microcosme de réactions.

Quelques trolls (sans eux, la fête serait moins belle !), quelques employés qui n'arrivent pas à comprendre l'utilité du geste et les convaincus du bien-fondé de cette "dénonciation", qui composent plus de 92% des personnes qui ont souhaité commenter cette photo. Partant du principe que ce ne sont que les gens convaincus à 99.8% du bien-fondé de ma démarche qui ont partagé ce post sur leur mur (et qui n'ont pas forcément liké ou commenté), ça fait environ... 3'500 personnes interpellées par ce que j'ai publié.

Bon... Déjà, je ne m'attendais pas à ce ras-de-marée. Même si, pour une fois, publié sous mode "public", je ne pouvais pas imaginer que tant de gens seraient réceptifs à ce problème de publicité mensongère. Non seulement, ils expriment leur ras-le-bol des produits vendus n'importe quand, mais également sur la notion de "mensonge" exprimé dans le terme "de saison".

Les employés des grandes surfaces se saignent à m'expliquer que c'est certainement un apprenti qui a fait faux... Visiblement, leurs formateurs ne les surveillent pas et ils auraient même été jusqu'au complot de l'afficher dans plusieurs magasins en même temps ! Trop forts, ces apprentis, ils iront loin ! ;-)

Sans oublier les "mais, ce sont les clients qui le demandent !". Bizarrement, je n'ai pas encore reçu de copie de courriers dans ce sens, ni de photos de clients se roulant par terre de colère parce qu'ils n'ont pas de fraises ou de cerises dans leur caddie... Alors visiblement, c'est pour 3 pseudos-ronchons que l'on nous impose, dans toute sa bête splendeur, des produits écologiquement à -10'000 au-dessous du niveau de l'intelligence humaine...

Après, j'ai l'explication du "de saison pour les petits mots d'amour" voyons !! "Mais bien sûr" !! Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu... Aussi... On peut le prendre avec humour, jouant sur la langue française et je sais que la plupart qui l'ont spécifié, c'était dans ce sens. Je ne leur en veux pas d'avoir arrosé quelque peu ce post de leur manière d'interpréter ces mots doux !

Ensuite... AH OUI, ceux qui m'insultent en me demandant si je n'ai pas mieux à faire de ma vie que d'emmerder (oui, je l'ai lu...) les employés en publiant cette photo pour me rendre intéressante...

Alors les gars (et filles)... S'il y avait UNE recette pour faire le buzz, tout le monde la connaîtrait, surtout vous ! Je n'ai jamais cherché la gloire, j'ai une vie privée bien remplie et j'ai effectivement des combats pour tenter de rendre le monde meilleur ou du moins, plus équitable. Mais visiblement, c'est une notion qui ne les effleure même pas, tellement ils sont abrutis à une société de consommation qui les a bien bernés...

Je passe sur les nénettes à petits pois, qui se croient intelligentes à "casser" du vieux... Du coup, c'est la seule fois, mais je viens de bloquer ce profil de... Non... Je ne dis rien... Je tiens à garder une image de femme "polie et sensée" !! Mais on trouve également ce commentaire d'une demoiselle (à qui je donne trop d'importance, du coup) : "C'est vous qui naviguez sur le monde de l'inconscience totale... ces pseudos "combats" il y en a marre :-) " Photos prises en pied, ayant fait un célèbre collège privé dans la capitale vaudoise, Faculté de biologie en médecine, Uni de Lausanne... Une autre personne s'est chargée de la remettre en place...

A quel moment le système a bogué, au point que les jeunes s'en fichent complètement d'être empoisonnés ? Depuis quand les écervelés prêchent l'évangile sans savoir ni lire, ni écrire ? Ça en devient consternant... En même temps, bienvenue dans la génération "Secret Story", Nabila et Hanouna, j'avais oublié ce paramètre...

Ensuite... Que je n'oublie rien... La protection des données avec l'interdiction formelle de photographier dans un lieu public... Ah non... Privé... Ah non... Re-public... Déjà qu'ils n'arrivent pas à s'entendre comment déterminer une grande surface qui elle, ne se gêne pas de nous filmer en permanence... Mais qu'on peut choisir de boycotter, pour la même raison... BREF... J'attends donc maintenant la réaction de Migros (messages via FB et leur site) qui pourrait donc m'amender (pour photo illicite) ou pire (??) sachant que ma seule démarche a été de démontrer "preuve en mains" qu'ils faisaient de la publicité mensongère.

En effet, et jusqu'à preuve du contraire (justement), comment démontrer un fait si l'on ne possède pas de photo d'une chose contradictoire à la loi ? Comment justifier un élément si l'on ne peut pas apporter un fait (non alternatif !) devant un tribunal si besoin ? Vit-on en Corée du Nord ou sommes-nous revenus au temps de Staline pour empêcher la diffusion d'images qui ne soient : ni pédophiles, ni sexistes, ni violentes, ni personnalisées avec des visages reconnaissables et j'en passe ?

Je remercie toutefois les têtes pensantes de m'avoir avertie de la notion de prise de clichés qui a quand même dû évoluer, depuis 1998... J'ose l'espérer. A l'heure de nos phones avec appareil-photo intégrés, à l'époque d'internet où tout se sait et se partage dans la seconde, il serait temps que les lois s'adaptent pour protéger les CONSOMMATEURS et non les pontes financiers qui se fichent de nous (sur ce coup).

Constat également, certains annoncent gentiment (jeunes adultes notamment) qu'ils n'ont plus aucune idée du calendrier des saisons pour les fruits et légumes. Aie... Ou même (pire...), que forcément, en Espagne, c'est LA saison, donc ils ne voient pas pourquoi je râle... Re-aie : Houston, nous avons un problème !!!

Si c'est à l'école (selon certains commentaires) de faire l'éducation que les parents ne font plus (comment dire...), on n'est pas sortis du magasin... C'est assez affligeant de constater que la plupart de ceux qui ne voient pas le problème de bouffer des fraises toute l'année n'ont aucune notion de temps pour la culture en pleine terre, en suivant la température du climat. Formatés par les produits proposés en grandes surfaces, ils n'ont plus le discernement pour comprendre la différence...

Remarque pertinente à l'instant d'une personne qui n'arrive pas à croire comment on ne peut pas prendre au sérieux ce combat : "Finalement, ce qui me choque c'est pas seulement la photo mais aussi de lire certains commentaires. On fait des scandales à propos de fraises mais excusez-nous de défendre les paysans suisses qui travaillent dur pour nous fournir des fruits frais et de saison ! Combien de paysans se sont suicidés l'année passée, des paysans pris à la gorge financièrement car ils n'arrivent plus à faire face à la concurrence à cause de gens comme vous qui ne peuvent pas attendre le mois de mai pour manger des fraises !"...

Elle a entièrement raison ! Et c'est POUR CA que j'ai démontré cette aberration. Parce que je suis tannée de voir des aliments provenant de l'étranger, remplis de pesticides, cultivés dans des conditions humaines dignes de l'esclavagisme, ayant pollué la moitié de l'Europe (ou pire... Pour les asperges du Pérou) venir garnir la table de quelques imbéciles heureux capricieux.........

Faudrait-il, comme sur les paquets de clopes, mentionner le % de produits chimiques nocifs composant l'aliment ? La photo des pauvres employés réduits à travailler 12 heures par jour pour 30 Euros la semaine ? (chiffres non vérifiés... Mais je pourrais aller regarder, on ne doit pas être très loin de ça...) La charge écologique du transport ? Alors qu'il suffit de patienter quelques semaines pour en voir des fraîches, goûteuses, dans nos jardins et près de chez nous ?

STOP !!!!!!!!!!!!

J'attends maintenant une réaction du principal intéressé. Ça fera un chapitre à part. Je n'ai  pas choisi "ce combat" particulièrement. J'ai toujours été attentive à cet aspect de la vente absurde et le groupe "Ras la fraise" avait été créé il y a des années pour l'occasion, sans résultat,..

Cela m'a quand même offert de jolies rencontres avec des personnes intéressantes, sensées.

J'ai envie de croire qu'avec tous ces partages et ces commentaires encourageants, l'humanité n'est pas perdue... Aidez-moi à y croire, vraiment !!!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Choc de la réalité... Espoir à distance !

What's'UP ???

Vous avez du sans gluten ?