Les "je suis..."

Le 22 mars, c'est le jour où j'ai mis ma première fille au monde, Marie. C'était il y a déjà 19 ans. Mon premier bébé, qui vous fait oublier toutes les souffrances de l'enfantement lorsque vous les prenez dans vos bras...

Ce 22 mars, elle se trouvait à NYC, durant un voyage de près de 2 mois pour consolider son anglais et voir du pays. Grâce à Whatsapp, je pouvais voir qu'elle s'était connectée régulièrement, sans lui casser les pieds à lui demander si tout se passait bien quotidiennement.

Ce 22 mars, dans un pays que j'aime beaucoup, un drame est arrivé... Une ville que je connais quand même un peu, une contrée remplie de gens charmants, d'une gentillesse rarement égalée. Bruxelles, Dinant, Bruges, la mer du Nord, l'architecture, la culture, la gastronomie, les chocolats !!!

OUI, ce 22 mars, la Belgique, pays d'un calme égal à la Suisse, vient de subir une attaque... Pays d'accueil de surcroît. De tolérance. De compassion. Cohabitant du mieux possible avec deux langues nationales. Qui ne s'immisce pas dans les combats des grands de ce monde... Qui mène sa barque avec discrétion et honneur.

J'ai "osé" poster un panneau de Bernard Werber ce matin sur mon mur FB. J'écris "j'ai osé", parce qu'il est relativement discutable, mais que le fond n'est de loin pas si faux... Il est juste la réalité, et il faudra peut-être bien s'y habituer...

Ces élans de "je suis", je n'y arrive pas... Je suis désolée...

Quand on apprend ce genre d'événements (pour le Bataclan, c'est justement mon aînée en pleurs le soir-même, en se demandant dans quel monde on vivait...), ou pour Charlie Hebdo, il y a forcément un énorme envoi de compassion. Pour les victimes innocentes, qui ont eu le malheur d'être à la mauvaise place, au mauvais moment. OUI, c'est ignoble... Par exemple pour l'enfant en pleurs près de sa maman couchée dans l'aéroport mardi... Témoignage avec film à la clé sur le site 20minutes.ch. Que j'ai choisi de ne pas regarder...

Est-ce donc si mal de rester dans sa bulle et de ne pas s'intégrer au troupeau de moutons qui se lève à ces occasions ? De ne pas s'afficher sur FB avec le drapeau sous la photo habituelle ? De ne pas poster des messages de haines envers tous ces enfoirés de ..... qui ont fait ça ??

Je pense que cela n'enlève en rien l'empathie que nous vivons, les pensées d'amour et de soutien que nous pouvons envoyer aux victimes, aux services de police, pompiers et de la santé qui gèrent sur place l'effroyable... Que nous ne pouvons qu'imaginer. A moins d'avoir le regard vissé sur tous les clichés qui sont édités suite au drame, télévisuels ou photos. Et ce côté "voyeur", je ne peux pas...

Ce n'est pas du déni, c'est juste un énorme respect pour ceux qui sont "partis" dans ces conditions, et leurs familles éplorées. Cela n'enlève en rien mon sentiment d'impuissance face à ces actes. Cela ne m'empêche pas de compatir pour tous ceux qui sont jetés, une fois de plus, dans le même panier de crabes, pour 3 imbéciles qui tuent sans vergogne...

Alors NON, "je ne suis pas". Je ne suis pas le mouvement, je ne suis pas tous les pays dont la liste s'allonge à chaque fois. Je ne suis pas une ville blessée, je suis juste moi, une femme qui envoie de l'amour comme elle peut. Pour inverser la vapeur.

J'ai des amis Belges, j'ai des amis Français, j'ai des amis Tunisiens, j'ai aussi des amis Allemands et Anglais. Et Suisses. Et Québecois. Et de Guyane. Certains habitent dans des petits villages, d'autres traversent des villes. Tout peut arriver à n'importe qui, à n'importe quel endroit. Il n'est pas dans l'ordre normal d'être assassiné... Aveuglément...

Malgré tout, vous n'aurez pas ma haine des Musulmans, celle que les médias et partis politiques se dépêchent de réveiller. Et quand je vois certains de mes contacts suivre le mouvement, j'en reste juste pantoise... Le syndrome de l'identification à son plus haut niveau, c'est juste une démarche ignoble.

Donc voilà. "Je ne suis pas", mais J'AIME !! J'aime toutes les victimes, incluant les collatérales, de ces enfoirés... C'est déjà ce que nous pourrions tous faire. Parce qu'il n'y a qu'un élan d'Amour qui fera bouger le monde. A l'image de ce clip vidéo avec cet homme de couleur qui passe en ce moment, lui, je l'aime fort !!! :-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Choc de la réalité... Espoir à distance !

Des rêves se réalisent !

Vous avez du sans gluten ?